mercredi 17 mars 2010

Tuyaux en écheveaux - suite de la suite -

Le sujet semble intéresser beaucoup de monde... aussi un de nos sympathiques visiteurs, Ludo , m'a transmis quelques documents provenant du SDIS 45 (nous les saluons au passage!) très intéressants pour diffusion éventuelle.
Voici donc dans cet esprit d'ouverture et de partage qui m'est cher, une vidéo et un powerpoint sur la "méthode Coil" ou l'établissement des tuyaux en écheveaux. Bon visionnage.



5 commentaires:

slurps a dit…

Un tout grand merci pour le partage des documents!

loic a dit…

merci!
Méthode intéressante; dommage que pour encore plus de rapidité elle ne soit pas associée a un établissement écheveaux préconnectés ou épaulés du point d'eau au point d'attaque avec ordre d'ouverture par radio (Confére nos amis du CIS REZé à Nantes).Cela permet en plus de ne jamais dissocier le binome et de répartir équitablement l'effort total entre chef et équipier
Sympa de revoir la cours d'Orléans centre et bien le bonjours à vous tous de la part d'un ancien de La Source !!!

Loïc (Rennes-35)

Yves a dit…

bonjour
Bien cette video,effectivement le reste de l'etablissement serait mieux en echeveau.
De plus en plus d'engins sont équipés avec un dévidoir de 45 mm (voir sdis 78)dans ce cas le chef peut prendre le tx plié a l'epaule non ???
a+ yves l'indien
(nota: le dévidoir de 45 démontre que l'on peut établir dans le sens pompe/attaque)

ludo45 a dit…

Merci pour vos commentaires. Loic (?) ta remarque est pertinente, l'utilisation de tuyaux en écheveaux serai plus efficace, mais les habitudes sont ancrées et difficile à changer, nous avions testé cette méthode qui avait donné de bon résultats à Orléans centre quand elle était comprise et bien menée. Toutefois Orléans n'est pas le départent du Loiret et quelques réfractaires ont eu raison de la méthode.
Les raisons qu'ils ont avancées : -l'établissement étant positionné au fil de la progression que faire en cas d'erreur de cheminement? (et la reco?).
-le tuyau au déploiement (donc non chargé) passant sous les portes qui se refermaient et restait bloqué condamnant celle ci (j'ai déjà vu le même problème avec des tuyaux roulés)
La hiérarchie à donc tranché, cette technique devant être utilisé uniquement pour les feux dans les étages, les méthodes ancestrales étant toujours conservées et la crainte de voir des erreurs se produire, c'est donc le sac d'attaque qui à été retenu.

fireball a dit…

bonjour,

si Ludo45 est d'accord,j'aimerai partager sa video.

j'ai ma petit idée.