lundi 27 juin 2016

Expérimentation d'un robot d'extinction à la BSPP

video
Comme toujours la BSPP , qui pourrait se contenter de lauriers bien mérités et tendre vers le conservatisme, reste toujours à l'avant garde des techniques de notre profession.
Cette expérimentation vise à assurer la protection du personnel en évitant l'engagement dans les cas d'approches de véhicules en feu à carburation GPLc, notamment dans des configurations défavorables (attaque par l’arrière).

Des phases pédagogiques pour le moins .... énergiques !

video
video

Moi, je dis que quand on voit ça , on peut dire que nous avons encore de la marge ....

SMOKE EXPLOSION

video

vendredi 27 février 2015

Feu rue de la Huchette à Paris





La vidéo du violent feu d'un local dans le quartier latin le 1er février 2015 est intéressante à bien des des égards.

La lecture du feu ... et surtout des fumées est riche en informations quant à la ventilation, les ouvrants, le sens du tirage. Je m'attarderais cependant plus sur les actions remarquables de sauvetage au moyen des différentes échelles.

Tout d'abord l'action au moyen de l'échelle à crochets en utilisant l’échelle à coulisses pour se déporter du feu est une très bonne adaptation à la situation.

L'échelle aérienne, elle, est dans la difficulté dans une rue étroite avec d'importantes fumées qui se rabattent vers cette dernière. L'absence de visuel pour la positionner m'interpelle sur la solution que j'aurais du trouver en temps que chef d’agrès pour réussir de la même manière cette mission. Dans une situation dégradée sans amélioration de visibilité le chef d’agrès devrait par radio guider son conducteur tout en imaginant la difficulté qu'il y a à communiquer sur une intervention de ce type ou la notion de sauvetage est plus que présente. Avoir la présence d'esprit de prendre un canal tactique "dédié" pour se limiter les parasites pourrait être une des solutions pour ce guidage complexe de la manœuvre du conducteur.

De plus, je me suis questionner sur le positionnement de l'échelle aérienne, cabine vers l'avant . L'absence de visibilité à l'arrivée dans cette rue étroite justifie à elle seule très certainement ce choix, que beaucoup d'entre nous auraient fait (dont moi, je le pense...). Cependant la cabine exposée au rayonnement du feu, l'éloignement de l'axe de l'échelle (pouvant vite nous limiter suivant les niveaux à atteindre) me laissent penser que la solution idéale serait de rentrer en marche arrière.

Ces réflexions à froid dans mon confortable fauteuil ne sont point des critiques mais des pistes pour me construire et m'améliorer en espérant que je serai à leur hauteur en étant mieux préparé et donc moins surpris. Bravo à nos collègues de la BSPP !

dimanche 26 janvier 2014

Prototype d'un casque révolutionnaire, le C-Thru (smoke Diving Helmet)

Un designer turc, Omer Haciomeroglu, s'est penché sur les problématiques liées à nos casques.
Cela a débouché sur ce concept très intéressant , le C-Thru .
Espérons que ce casque trouve les financements qui finaliseront le projet et sa commercialisation à grande échelle pour apporter à notre profession la technicité et les solutions qui s'imposent.

lundi 23 décembre 2013

Stage MTEA

Avec un peu de retard voici quelques photos du dernier stage monitorat d'engagement et d'attaque du S.D.I.S 33 d'Octobre 2013.
 Merci à nos formateurs, le lieutenant Laurent Lacheze et le capitaine Paul Chemitte, qui ont su nous apporter d'importantes clefs à nos connaissances avec une démarche intellectuelle et pédagogique nouvelle. Remise en question et humilité continueront à animer cette filière incendie.
Ce stage a été aussi l'occasion de découvrir d'éminents formateurs particulièrement motivés venant d'autres départements. Un grand merci à Fabien Jouteux, Philippe Camoin, Franck Labrot, Samuel Fernandez pour leur esprit de partage et leur bon humeur et un grand salut à mes collègues girondins Stéphane Bois , Patrice Pautard et à mon ami Séb Labarbe .
Logo du stage MTEA

MTEA Octobre 2013
Le "tas" ou la théorie du Chaos

Paul Chemitte en action
Ajouter une légende

le doigt qui objective


Le bol à pyrolyse

Soirée éléctrique chez l'adjudant


D'étranges pratiques dans les autres départements ...

C'est bien connu, les stages ça crée du lien.

L'homme qui prend ses plats vides au resto et l'officier robot ... c'est vraiment une autre culture !


Une dernière petite décharge avant de partir

samedi 12 octobre 2013

Congrés national à Chambéry

Le 120e congrès des pompiers qui se tient à Chambéry jusqu'à aujourd'hui est dédié aux innovations et à la prospective. Des extincteurs biodégradables aux drones d'observation, en passant par la "veste intelligente", tour d'horizon de ces nouveautés qui doivent changer la vie des pompiers.

video

Extincteurs biodégradables et bouches géolocalisées
"L'extincteur biodégradable" proposé par Eurofeu permet d'éteindre un départ de feu avec un produit constitué à base de plante à 98%. "Le reste c'est de l'eau", jure le responsable commercial. Du coup, l'extincteur vert et rouge est aussi "biodégradant": son mélange ne fait pas de dégâts dans les locaux où l'utilisation de produits toxiques pose problème comme une cuisine. Dernier plus: sa coque constituée en partie grâce à des produits recyclés.

R.Pons vend un "dispositif hydraulique de protection": une plaque en aluminium fixée sous la sortie d'eau d'un camion qui permet de créer une cloche d'eau sous laquelle jusqu'à quatre pompiers peuvent s'abriter quand ils sont prisonniers d'un feu de forêt. Quand les soldats du feu en ressortent, normalement, l'incendie est passé, le camion a brûlé, mais pas les pompiers.

La société Bayard, vend un logiciel, T'Agua, qui permet aux pompiers de localiser sur une carte toutes les bouches à incendie en France avec une information en temps réel sur leur état de marche pour éviter de perdre du temps à chercher une bouche hors-service.

Casque et combinaison intelligente
La "veste intelligente" de la marque Cassidian est bourrée de capteurs intégrés qui transmettent en temps réel des informations sur un pompier en intervention pour surveiller ses fonctions vitales et recueillir des données sur son environnement (température, concentration en gaz toxiques etc.).

La "cool vest" de Securotec promet de "diminuer la température de 5 à 20 degrés pendant trois jours avec 0,5 litre d'eau". Elle fonctionne grâce à un réservoir d'eau dont le contenu s'évapore via des alvéoles. Cette évaporation permet de refroidir le corps du pompier.


La technologie au service des pompiers
Intervenants : Anthony Ferry, "Physio-Control"; Johann Boucher, "Novadem"; Olivier Thevenet, "Securotec"

616157_0203061090856_web_tete.jpg



Très attendu par les pompiers, le casque F1XF de la société MSA Gallet a été présenté jeudi soir. Il prend la succession d'une légende chez les pompiers: le casque F1, vendu à 1,7 millions d'exemplaires depuis 1985. Il est plus résistant, plus léger, et intègre une lumière à courte portée. Un exemplaire de ce nouveau casque a été offert à François Hollande lors de sa visite au congrès.



Les drones
C'est le matériel à la mode dans la sécurité civile. A Chambéry, une demi-douzaine d'exposants en vendent. Neotechpro propose des drones à 4, 6 ou 8 rotors pour une surveillance aérienne avec photo, vidéo HD ou même caméra thermique. Le tout est transmis en temps réel à une tablette. Ce type de drone est déjà utilisé par les pompiers de la Marne, pour trouver des victimes bloquées au milieu d'inondations. La Gironde a fait récemment un appel à candidature pour des pilotes de drones ... à suivre.

Ambulances et camions
"L'ambulance communicante" de Gifa est dotée de quatre caméras reliées à une boîte noire qui enregistre tous les paramètres du véhicule. "Très utile pour prouver que le gyro et le deux tons étaient allumés en cas d'accident", explique un responsable de la société. Elle promet en outre de transmettre à un hôpital toutes les données de santé recueillies sur une victime pendant son transport. "Ça intéresse les services de secours qui veulent passer au tout numérique avec une communication globale sans papier", explique Pierre Baronnet, de la société de matériel médical Parsys.

Bronto présente un bras élévateur aérien de 22 mètres spécialement conçu pour les rues étroites des centres-villes historiques. Son rayon de braquage est réduit grâce à un bras qui ne dépasse pas du gabarit du véhicule.

Échographe et ligne de vie
L'"échographe de poche" Vscan proposé par Dumont peut facilement être emmené sur le terrain: son encombrement est très réduit et il ne pèse que 400 grammes.
La "ligne de vie lumineuse" d'Athena a déjà été achetée par les plongeurs de la brigade des sapeurs pompiers de Paris. "C'est un fil led luminescent jaune fluo qui assure un chemin lumineux dans l'eau ou dans le noir". Ça remplace la corde qu'on voit mal et "permet de réduire le stress du pompier", promet Krystele Bodet.

mardi 4 juin 2013

lecture du feu et drone

Une vidéo intéressante à double titre. D'une part elle nous donne un aperçu de la valeur ajoutée des drones qui seront un jour à disposition des postes de commandement (et des médias...). D'autre part, en terme de lecture du feu, il est possible d'identifier sur les mêmes images 3 couleurs de fumées différentes : - fumées blanches correspondant à l'action des SP - fumées noires (combustion incomplète) permettant de localiser les volumes concernés par le feu - fumées brunes (gaz de pyrolyse) identifiant les volumes sans zones de réaction (flammes) mais dont la montée en températures est importante au point de faire pyrolyser les matériaux. De cette lecture pourraient découler les actions suivantes : - positionner des lances à la limite entre fumées brunes et noires pour stopper la propagation - créer des exutoires pour limiter l'accumulation des gaz pyrolyses sur la zone avec fumées brunes (à condition que la structure soient suffisamment stable pour assurer une actions sécurisées des SP).

mercredi 22 mai 2013

Les petits nouveaux (suite ...)

Toujours avec un certain retard ... voici un des nouveaux que j'avais réussi à prendre en photo .
Julien Maguin , dit "Maguy" ou "Ma Gueule" , du Cis La Benauge fait parti de la première promotion de formateurs formés en Gironde.
Il ne m'en manque que 2 et je serai complet. Bienvenue à Juju !!!

mercredi 1 mai 2013

le Smoke Stopper

                      Vu sur le Facebook de notre ami Franck le Géotrouvetout, le "Smoke Stopper" est un dispositif amovible qui se place dans l'embrasure de la porte (comme un rideau de douche ...) pour limiter l'apport d'air lors de l'ouverture de cette dernière. Il semble particulièrement utile lors des flashovers retardés.

"Qui contrôle l'air , contrôle le feu" (vieil adage Taylorien)

lundi 22 avril 2013

Backdraft chez nos collègues du 84


backdraft uif84 2012 par flashover84

fma uif no 001 par flashover84

Voici 2 vidéos de nos collègues du Vaucluse qui je l'avoue bien volontiers, me vendent du rêve . 
Nos outils à taille réelle "diluent" les phénomènes dans un soucis de sécurité (le foyer est sous dimensionné et ouvert vers une une zone d'observation sans aucun combustible).
L’intérêt de ce volume fermé et de sa porte conçu en fond de caisson est pour ma part un des outils actuels qui est le plus proche de la réalité que nous rencontrerons en opération lors d'un incident.
Les "je m'attendais à avoir plus chaud" auront un peu plus de mal à sortir après une séquence. 
La perception de la violence et de la soudaineté des phénomènes serait une étape importante pour éviter toute banalisation.
Si vis pacem para bellum     
   

Backdraft dans le New Jersey

Le 10 mars 2013 cinq pompiers américains ont été littéralement projeté hors d'un bâtiment par le souffle d'un backdraft. Pas de mort bien heureusement. La couleur et l'accélération des fumées au sont significatives ... l'arrachement du cadre de la fenêtre aussi !

Témoignage de sapeurs-pompiers blessés

Une vidéo présentant des témoignages très intéressants  de collègues de la BSPP victimes d'une explosion sur un feu de cave en 2011.
Je trouve particulièrement riche ce type de RETEX . Il montre l'ouverture d'esprit de ce corps qui ne se cache pas derrière le devoir de réserve et le secret professionnel pour faire avancer la sécurité. Certes le temps de l’enquête et de l'analyse est nécessaire mais passé ce dernier, ce type d'exercice de communication est particulièrement riche d'informations.