lundi 22 avril 2013

Backdraft chez nos collègues du 84


backdraft uif84 2012 par flashover84

fma uif no 001 par flashover84

Voici 2 vidéos de nos collègues du Vaucluse qui je l'avoue bien volontiers, me vendent du rêve . 
Nos outils à taille réelle "diluent" les phénomènes dans un soucis de sécurité (le foyer est sous dimensionné et ouvert vers une une zone d'observation sans aucun combustible).
L’intérêt de ce volume fermé et de sa porte conçu en fond de caisson est pour ma part un des outils actuels qui est le plus proche de la réalité que nous rencontrerons en opération lors d'un incident.
Les "je m'attendais à avoir plus chaud" auront un peu plus de mal à sortir après une séquence. 
La perception de la violence et de la soudaineté des phénomènes serait une étape importante pour éviter toute banalisation.
Si vis pacem para bellum     
   

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Heya i am for the first time here. I came across this board and I find
It truly useful & it helped me out a lot.
I hope to give something back and aid others like you helped me.



My web page ... seo google ranking

Unknown a dit…

Tout d'abord, merci Stéphane pour ces vidéos très instructives. S'il s'agit bien de backdrafts, 2 choses m'interpellent :

1- On m'a appris que lors d'un TOOTEM, au moment de l'observation de la porte, si de la fumée sort du bas de la porte je suis en risque imminent de backdraft. Sur la vidéo, la fumée sort jusqu'au 2/3 de la porte uniquement ! Ce qui m'aurait fait supposer qu'il n'y a pas de risque de backdraft (apparemment c'est une erreur, d'où la nécessité pour l'équipier de garder le contrôle de l'ouvrant).

2- Les vidéos de backdraft que j'aie pu visionner jusqu'à aujourd'hui laissaient apparaître une cinétique plutôt lente entre l'apport d'air et le déclenchement du phénomène. Mais cette vidéo me prouve le contraire :-(

La science de l'incendie n'est vraiment pas une science exacte et reste une des sciences les plus complexes. Ca confirme une fois de plus la remise en question et l'humilités dont les SP doivent faire preuve au quotidien. A quand la création de la filière incendie ???

Stéphane a dit…

Merci à toi de l’intérêt que tu nous portes.
Effectivement pour le TOOTEM des signes sont à rechercher notamment de l'extérieur (fumées qui sort par le bas de la porte, vitres noircies par la suie, bruits assourdis ...) mais hélas nous avons à chaque fois affaire à des systèmes complexes avec des paramètres que nous ne maitrisons pas. Pour exemple le "Toucher" de porte que nous faisons avec une virgule d'eau en haut de la porte va parfois ne rien indiquer (pas de vaporisation) la faute à une porte blindée bien hermétique et isolée.
Des généralités ont dû être établies pour nous former mais il faut garder à l'esprit les notions de typologie floue et de systèmes parfois complexes qui font que l'exception doit toujours être dans nos têtes.
Même un test négatif ne doit pas faire relâcher la vigilance.

fred a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Mathias FIGUET a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.