samedi 30 janvier 2010

La puissance du flashover

Voici deux vidéos de flashes qui présentent à mon avis la même configuration: un feu sous ventilé dont l'EGE dégage une grande quantité d'énergie.




La 1ère empruntée à FlashoverTV, qui fait l'objet d'un article trés intéressant sur le blog de notre amie Laurence et la 2nde, une reconstitution que beaucoup utilisent déjà en formation.
Les commentaires toujours éclairés "comme des rolls" de notre ami Franck abordent une notion très suédoise de "grey zone" pour expliquer ce type de transition plus que rapide qui provoque ce souffle si particulier et brutal.
Pour ma part, la palette des feux limités par la ventilation m'apparait de plus en plus large . Les tailles des ouvrants, la quantité et la nature des combustibles, le facteur "impondérable" (une vitre qui cède ...) voici quelques uns des nombreux facteurs qui vont faire qu'un feu sous ventilé ne sera jamais identique, et que l'alchimie sera variable.
A suivre chez notre copine Fireballaurence ...

3 commentaires:

fireball a dit…

bonsoir,

les commentaires rédigés par Franck sont particulièrement intéressants et pertinents.Au delà de l'explication scientifique apportée par Franck ,je me suis aperçue en traduisant des documents sur les phénomènes thermiques,que la zone est mince pour arriver à les identifier clairement:flashover?backdraft?

la notion de zone grise ou grey zone expliquée par franck dans ses commentaires sur mon blog,montre bien l'étendue du problème:analyser des phénomènes oui,mais les nommer avec certitude,rien n'est encore acquis......

en attendant,face à de tels phénomènes ,restez prudents et pensez à bien porter TOUS vos EPI....la civile se permet de l'écrire......

ps:merci pour le lien vers mon blog.

Anonyme a dit…

enorme on voit les echanges gazeux ca respire ca vie mais ca tue....

Stéphane a dit…

bien résumé !