vendredi 9 octobre 2009

Le mystère de la fumée blanche

En 2006, un feu gigantesque a éclaté à Montréal, alors que, quelques heures plus tôt, des pompiers n'avaient constaté ni flamme, ni chaleur, ni fumée apparente. Un pompier expérimenté de la Ville de Montréal est mort dans lors de l'embrasement soudain, qui a été provoqué par une fumée blanche.
Le Service de sécurité incendie de Montréal a décidé de prendre les grands moyens pour tenter de comprendre le mystère de cette fumée blanche.



Il convient donc de garder à l'esprit que les couleurs des fumées et la chaleur sont effectivement des indicateurs de risque mais que la pyrolyse de certains matériaux peut échapper à la généralité (fumée blanche, pas de chaleur intense ...).
Ces "exceptions" sont comme tous cas particuliers, des situations critiques pour les pompiers.
Ne baissons pas la garde et restons vigilants !

4 commentaires:

Franck a dit…

Bonjour,

En 1975 des phénomènes identiques ont été décrit (A l'étranger, mais également en France...). Dans les années 90, Paul Grimwwod entre autre a tenté de sensibiliser la profession sur ce genre de risque etc...(i.e article White Smoke, Warning !)

Le décalage de cette prise de conscience est telle que les caméras thermiques que nous utilisons par exemple comporte la mention : "ne pas utiliser en atmosphère inflammable ou explosive" : CQFD à ne pas utiliser dans la fumée chaude ou froide... A méditer !

Je ne parle pas des postes radio, du matériel d'éclairage etc...

Merci pour cette vidéo que j'ai utilisé ce matin en instruction de sensibilisation de la garde.

Fr@+nck

raphaël van goethem a dit…

Bonjour,
petite historique opérationnel :feu de restaurant (type resto kebab) fumées blanches sur l'ensemble de la hauteur du resto avec un peu de jaune. Un sous off dit "c'est bon la fumée est blanche !tu peux rentrer !" mais non le chef d'agrès ps dit qu'il veut une ldv 45,pas mal de personnes disent qu'il en fait trop mais bon il reste sur ces convictions et l'intervention se passe bien! Tout ça pour dire que cette petite fumée blanche n'est en aucun cas pas dangereuse!!et avec cette petite vidéo m'aidera dans cet long apprentissage mais là encore vous savez de quoi je parle
Raphaël deu ch'nor !!!

Stéphane a dit…

Salut Raphaël
Effectivement, très souvent tout se passera bien et comme tu le dis la tentation est grande de jouer la facilité et de céder à la pression de ceux qui vous diront "c'est bon, il voit des flashovers partout !".
Mais gare au retour de flammes le jour où la situation sera un peu plus compliquée et où les mêmes vous diront "c'est dingue, t'avais raison", mais hélas, avec des gars sur le carreau ce sera trop tard...
p-s: tu peux t'inscrire comme abonné fidèle si tu le souhaites.

geoffrey a dit…

J'avais déjà entendu parler de ce "fait divers", ici je constate qu'il y a un suivi pour sensibiliser "le" pompier, car il est vrai que nous estimons certaines situation "banale" puis le jours ou ca arrive.

J'ai eu vent, que cette vidéo sera intégrée au module du brevet Adjudant en Belgique, pour les quelques minutes que dure cette vidéo, j'aimerai qu'elle puisse être également intégrée dès le module de base "sapeur-pompier".