samedi 14 mars 2009

couleur et vitesse de sortie des fumées

Observer les fumées depuis l'extérieur, permet aux chefs d'agrès/groupe de mieux comprendre ce qui se passe à l'intérieur. Ces indications lui seront précieuses pour anticiper la suite de l'opération et assurer la sécurité des personnels engagés.

La vitesse de sortie des fumées est un indicateur essentiel. Plus la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment est importante, plus le transfert de masse sera important et donc la vitesse des échanges (air/fumées) élevée. Ainsi, un écoulement de fumées laminaire, peu dense et lent sera synonyme de peu de température dans le local. Alors qu'un écoulement de fumées rapide, turbulent et dense = température élevée dans le local.

La couleur des fumées permet également de les caractériser :
- fumées grises, noires : combustion vive incomplète
- fumées brunes : gaz de pyrolyse
- fumées blanches : création de vapeur d'eau suite à l'utilisation d'une lance.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour à tous, premier post sur votre super site.

Un petite attention à ces fumées blanches/grises, très denses, épaisses, que l'on peut retrouver dans des endroits adjacent à des locaux en feu sous ventilés qui donne sur ces volumes où la fumée de combustion directe, chargée de gaz de pyrolyses, mais aussi manquant d'air pour s'enflammer (combustion incomplète), va se "diluer" et repasser dans sa plage d'inflammabilité en se "refroidissant" et devenant plus "blanche, grise, marron" restant épaisse.
FGI, tueur de pompiers...

Merci pour votre site de RETEX, je vous lit depuis bien longtemps maintenant. Merci pour tout ce temps passé à nous rendre meilleur.
Restons humble.
Jérémie du 78.

Stéphane a dit…

Salut Jérémie et merci pour ton soutien et ton commentaire éclairé.
N'hésites pas à laisser des messages ou à t'inscrire aux abonnés fidèles .